Poulet coco cannelle, choux chinois

Recette de poulet lait de coco cannelle riz noir vermicelles de riz

Tic, tact, tic, tac, le nombre de jour nous séparant de la Thaïlande diminue peu à peu tandis que mon excitation monte en flèche ! Alors que nous réglons les derniers détails du voyage et que je me plonge dans la lecture de mon guide touristique, je me suis dit que peut être qu’après les nouilles soba sautées, une nouvelle escapade asiatique gustative vous ferait peut être plaisir.

J’ai découvert cette recette sur le magnifique blog de Half Baked Harvest puis je l’ai adaptée à ma sauce. A la base, la recette devait en fait être une sorte de soupe avec des bébés bok choy et de la citronnelle. Malheureusement, je n’ai pas trouvé tous les ingrédients le jour même alors j’ai dû composer avec ce que j’avais à portée de main. Au final, je me suis retrouvée avec une recette qui m’a énormément plu et qui a composé mon bento pour plusieurs jours. Un vrai régal aux saveurs de vacances !

Poulet coco cannelle, choux chinois et riz noir

Recette de poulet lait de coco cannelle riz noir vermicelles de riz

Ingrédients – pour 3 personnes

  • 3 beaux filets de poulet fermier
  • un choux chinois (environ 450 gr)
  • 250 ml de lait de coco
  • 60 ml d’eau de coco
  • 1 cuillère à soupe de sauce nuoc mam (également appelée sauce de poisson)
  • 80 gr de riz noir
  • 50 gr de vermicelles de riz
  • 1 oignon
  • 2 – 3 gousses d’ail
  • 1 pouce de gingembre frais
  • 1 bouquet de coriandre fraîche
  • 1 citron vert
  • 1 baton de cannelle
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Instructions :

  1. Ciselez l’oignon, dégermez vos gousses d’ail et écrasez-les au presse ail. Pelez le gingembre et râpe-le.
  2. Dans un grand fait tout, faites chauffer deux cuillères à soupe d’huile d’olive. Une fois que l’huile est fumante, versez l’oignon et faites le revenir avec une pincée de sel pour bien le faire suer. Au bout de 5 minutes, lorsque l’oignon commence à devenir transparent, ajoutez les gousses d’ail écrasées et le gingembre. Faire revenir 5 minutes supplémentaires.
  3. Pendant ce temps, à l’aide d’un couteau éminceur, émincez le choux chinois en tranches de 3 à 5 centimètres d’épaisseur.
  4. Ajoutez les trois filets de poulet et laissez les cuire 3 minutes de chaque côté.
  5. Une fois que les deux côtés ont été saisis, baissez le feu sur moyen, voir faible. Ajoutez le lait de coco, l’eau de coco et la sauce nuoc mam. Enrobez le poulet de cette sauce puis ajoutez le baton de cannelle entier et le chou chinois.
  6. Mélangez bien de nouveau, il faut que les filets de poulet touchent le fond de votre fait tout et soient bien entourés de choux chinois. Couvrez et laissez mijoter au moins 20 minutes.
  7. Pendant ce temps, faites venir à ébullition de l’eau et faites cuire le riz noir selon les instructions de votre paquet.
  8. Quelques minutes avant la fin de la cuisson du poulet, dans un grand saladier, versez de l’eau bien chaude puis trempez les vermicelles de riz pendant 3 minutes, afin de les ramollir.
  9. Ciselez le bouquet de coriandre fraiche, coupez en quartier le citron vert.
  10. Dans une assiette, placez un filet de poulet, un peu de choux chinois, du riz et des vermicelle, pressez un quart de citron vert sur la préparation, versez un peu de sauce sur le poulet et parsemez de coriandre fraîche. S’il vous reste du choux, vous pouvez laisser le bâton de cannelle dans la préparation : il continuera de diffuser son goût et votre choux sera un vrai régal, surtout réchauffé le lendemain !
  11. Servez bien chaud et dégustez.

Cette recette est simplissime et ne demande vraiment pas beaucoup de travail de votre part. Tout est dans le mijotage à feu léger du poulet. J’ai vraiment adoré le goût laissé par la cannelle dans le choux et dans la sauce, elle apporte un petit côté très doux et épicé qui relève tout le plat et lui donne une saveur très originale que je n’avais jamais goûtée avant. Je ne connaissais pas non plus le riz noir et j’ai beaucoup aimé sa texture et son goût, plus prononcé que le riz blanc, la texture se rapprochant plus du riz complet. Je pense refaire cette recette un de ces jour en ajoutant de la citronnelle ainsi que quelques légumes supplémentaires afin de jouer sur les textures et la variété des goûts. Dans tous les cas, vous pouvez être sûrs que vous allez vous régaler !

Bon appétit les cookies !

2 Comment

  1. Bonjour ou plutôt « sawatdi kha » (c’est du thaï !).

    « Sabaïdi maï ? » ( Comment allez-vous ? Toujours du thaï pour le fun ) .
    Je suis  » benèze  » ( c’est du saintongeais !) d’avoir des nouvelles.

    Merci pour cette belle recette. Quand on s’approche de la photo sur l’écran et si on fait bien attention, on voit les vapeurs s’échappaient et si on s’approche encore plus, un peu comme Alice devant son miroir, on peut même humer des parfums envoûtants.

    Bonne continuation dans l’élaboration de votre périple et un salut au » roi « (du Siam).

    « Laew phob kan maï » ( à bientôt ; c’est du siamois ! Toujours pour le fun)

    Papounet dit « Yul Brynner » et ou « le drôle de Saintonge »

  2. Recette testée ce soir et totalement approuvée :-)
    Un grand merci à toi pour le partage.
    Bonne soirée.

Laisser un commentaire