Se mettre à la lecture : conseils de pro #2

lectureconseil-ban2

Until I feared I would lose it, I never loved to read. One does not love breathing.
Harper Lee

En la mémoire de Harper Lee, morte le 19 février 2016, auteure de l’incroyable roman Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur. 

Récemment, je vous livrais mes premiers conseils pour vous mettre à la lecture. On récapitule rapidement avant de passer à la seconde partie :

  1. Ne laissez pas passer votre envie : agissez immédiatement pour ancrer votre soudaine envie de lire !
  2. Trouvez le livre qu’il vous faut pour vous lancer : utilisez les réseaux sociaux ou les conseils avisés des professionnels du secteur.
  3. Restez motivé(e) : on ne lâche rien, jamais ! Analysez votre blocage, trouvez une solution de contournement mais surtout n’abandonnez pas dès maintenant, Rome ne s’est pas construite en un jour.
  4. Lisez ce qu’il vous plaît : LA règle d’or à se faire tatouer sur le bras.

giphy (4)

Bien, maintenant que le petit rappel est fait, passons aux choses sérieuses ! Suite au premier article, vous avez donc normalement dû vous lancer dans la lecture d’un livre que vous avez sélectionné en fonction de vos goûts et envies du moment. Vous avez aimé les premiers chapitres, à la moitié du livre vous avez commencé un peu à caler mais vous avez poursuivi tout de même, félicitations ! Et là, life happened : des dossiers en retard au boulot, une fuite d’eau dans la salle de bain, un weekend à Aix les Oies des Bains chez mamie Jacqueline, l’anniversaire de votre demi-nièce, les apéros avec la bande à Polo… le temps file mais pas le nombre de page que vous lisez, bizarre, bizarre. Il semblerait que vous n’ayez pas le temps pour lire. Je suis navrée mais je vais devoir être dans l’obligation de vous contre-dire.

1. Se dégager du temps pour lire

Z’avez pas honte de dire « désolé(e), j’ai pas le temps » ? Regarder des vidéos de petits chats sur Youtube, ça, par contre, vous avez le temps. Ah, pris la main sur la souris ! Vous et moi nous partageons un point commun : nous disposons de 24 heures par jour, pas une heure de moins, pas une de plus. Si j’arrive à lire tous les jours c’est tout simplement parce que j’utilise mon temps de façon très cloisonnée.

Vous ne vous en rendez peut être pas (encore) compte, mais votre journée regorge de temps pour lire. Néanmoins, il se peut que ces temps libres soient actuellement alloués à d’autres activités ou tout simplement mal utilisés. Dans le cas d’une journée « normale », voici tous les moments que j’ai pu recenser et qui sont propices à la lecture :

  • Avant de partir au travail et de vous lancer dans une nouvelle journée de folie : si au lieu de regarder Facebook pendant 15 minutes dès votre réveil vous vous leviez pour vous préparer, vous auriez 15 minutes avant de partir de chez vous pour vous détendre un peu avec un chapitre et partir en ayant « accompli » quelque chose pour vous. Une chouette façon de commencer à la journée. Pour tout ceux qui ont un peu de courage le matin.
  • Les transports : je pense que je n’ai pas particulièrement besoin de vous en dire plus. Si vous n’avez pas le mal des transports, profitez-en ! Vous n’avez pas besoin d’être assis pour lire, même si c’est plus confortable, tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un bon livre. Que vous soyez sur 10 minutes ou 1h de transport, ce temps peut être utilisé pour vous évader, vous faire oublier la galère des transports et faire passer cette attente bien plus rapidement. Pour tout ceux pour qui les transports sont une vraie torture psychologique.
  • En marchant : Oui, je lis en marchant. Non, je ne suis pas une sur-femme, je connais juste mon chemin par cœur et oui, je regarde toujours avant de traverser et non je n’ai jamais heurté ni quelqu’un ni un poteau. Ces 5 minutes supplémentaires sont pour moi indispensables à mon début de journée, autant vous dire que lorsqu’il pleut, je ne suis pas de très bon poil. Attention, pratique réservée aux plus aguerris et aux détenteurs de détecteurs humains et de feux rouges ! 
  • Faites des pauses : pour faire du bien à vos yeux et à votre esprit, faites des courtes pauses dans la journée, loin de votre écran d’ordinateur. Isolez-vous dans la salle à café, de réunion ou autre lieu de tranquillité, et lisez. 5 – 10 minutes suffisent pour recharger les batteries, faire le vide dans votre esprit et repartir. Evitez de vous enfermer dans les toilettes si vous ne voulez pas essuyer les regards douteux de vos collègues. Solution hyper pratique quand votre histoire a un cliffhanger de fou.
  • Un déjeuner en tête à tête : parfois, ça fait du bien de s’évader un peu du bureau et de se retrouver seul(e), en tête à tête avec ce magnifique pavé de page. Je ne dis pas que vous devez jouer à l’ermite du coin et bouder vos collègues, loin de là ! Néanmoins, vous pouvez profiter d’un petit parc non loin ou d’un déjeuner chez vous pour lire quelques chapitres, en mangeant si vous êtes dégourdi(e) ou au moment du café pour les autres. Pour tout ceux qui aime déjeuner au calme et en toute tranquillité.
  • En rentrant à la maison : ola camarade, reposez donc cette télécommande voulez-vous ! Vous venez de passez plus de 9h sur un ordinateur, on fait une pause ? Quand vous rentrez à la maison, c’est le moment idéal et clé à la fois pour faire une véritable scission entre monde pro et perso. Préparez-vous un petit thé, changez-vous, mettez une musique de fond, allumez une ou deux bougies, blottissez-vous sur votre lit ou votre canapé, fermez les yeux quelques instants et… lisez, pardi ! Pour tout ceux qui auraient franchement besoin de se détendre et de déconnecter en fin de journée.
  • Avant de se coucher : vous êtes incorrigible ! Au lit, sur votre smartphone ou sur votre tablette… qu’est ce qu’on avait dit avec les écrans ? Non, vous n’avez pas besoin de lire cet article sur les bienfaits de la fleur du Pérou sur les articulations du lobe supérieur du genou, non vous n’avez pas non plus besoin de regarder le 26ème épisode de la saison 83 de cette série qui, de toute façon, ne vous plaît plus… ce dont vous avez besoin c’est de préparer votre cerveau à dormir. Il est prouvé que lire (sur du papier, pas sur un écran) 15 minutes avant de vous endormir permet de soulager le stress et de commencer à détendre votre esprit et votre cerveau. Exit la tablette ! Pour les addicts de l’écran et tout ceux qui n’auront pas réussi à lire avant, ce moment est votre dernière chance ! Vous êtes prévus.

En plus de ces moments, vous pouvez également embarquer votre livre dans tous les moments où vous attendez : salle d’attente chez votre médecin, transport en train, en avion, en voiture, en poney aquatique, attente pour des démarches administratives, lorsque vous attendez quelqu’un pour un rendez-vous (parce que, oui, vous arrivez toujours en avance et les autres sont toujours en retard)… Une autre solution, pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux : apprenez à dire non !

giphy (5)

Ce livre, vous avez vraiment envie de le finir, il vous passionne, vous n’en pouvez plus, vous voulez avancer, mais… tante Gertrude a décidé de vous traîner prendre le thé, votre meilleure amie vous demande si vous êtes dispo pour une virée entre filles ce soir et votre chien vous supplie d’aller le promener (pour la 15ème fois en 5 heures). « Non ». Voilà, c’est dit. Ce moment, c’est le votre, soyez un peu égoïste pour une fois.

Bref, niveau temps vous n’avez plus d’excuses et si vous n’en trouvez toujours pas, je n’ai plus qu’une seule solution pour vous : empruntez son Retourneur de Temps à Hermione, même si elle vous dira que sincèrement, trouver du temps pour lire ne devrait pas être aussi compliqué que de trouver un bézoard (dans le ventre d’une chèvre, pour ceux qui ne seraient pas au courant).

Se dégager du temps ne tient en fait qu’à vous. Si vous souhaitez réellement lire et avancer dans votre lecture, il vous faut vous engager envers vous-même. Peut être est-ce également le bon moment pour faire le tri sur ce qui est important pour vous, ce que vous devez/voulez absolument faire pendant vos journées et ce qui, au final, ne vous apporte peut être pas autant de chose que vous le pensez (avouons que jouer à Candy Crush pendant 30 minutes n’est pas forcément la meilleure façon d’utiliser son temps ni son esprit 😉 ).

2. Faire des économies quand on lit, c’est possible !

giphy

Oui,je sais, c’est incroyable mais il est possible de faire des économies en étant un bookworm. Déjà, soyons honnêtes, les livres ne sont pas les objets le plus chers au monde ! Les livres format poche sont entre 6 et 9€, pas de quoi fouetter une tranche de livre. Néanmoins, si comme moi vous commencez à avoir une envie titillante de toute acheter sur votre passage dès que vous allez en librairie, il va falloir apprendre à faire les bons choix. Si vous commencez à peine à vous mettre à la lecture, vous pouvez également vous dire « c’est bien chouette de lire, mais maintenant que je suis lancé(e), je ne voudrai pas y laisser mon porte monnaie ».

Voici quelques petites astuces qui pourront convenir aux deux types de profils :

  • pour ceux qui aiment fureter : Gibert Joseph, Boulinier, Bookoff, bouquinistes… vous reconnaissez des noms ? Il faut savoir qu’une fois acheté, un livre perd immédiatement sa valeur. Dans ce cas, pourquoi acheter vos livres plein pot ? De très nombreux magasins spécialisés dans les livres et autres loisirs vous proposent de racheter des livres d’occasion (et souvent presque comme neuf) à un prix cassé, et pouvant même battre toute concurrence (je parle bien ici des magasins physique, internet pouvant proposé des prix encore plus bas). Dans certains magasins, il vous faudra fureter pour trouver votre bonheur ou tout simplement vous perdre parmi les rayons, laisser vagabonder votre regard et trouver, au hasard, un livre qui vous tentait depuis longtemps. Pour ma part, j’achète énormément de livre en occasion à Gibert Joseph car j’ai la chance d’habiter la banlieue parisienne. Néanmoins, il est tout à fait possible de trouver dans d’autres villes des magasins similaires, voire des personnes indépendantes ou des magasins de revente.
  • pour les fans d’internet : vous pouvez retrouver les grandes enseignes citées au dessus sur internet mais vous avez également Amazon qui propose d’acheter des livres à des petits revendeurs, une fois encore d’occasion. Amazon propose également des prix assez attractifs (désolée à tout ceux qui préfèrent « acheter français » mais je trouve que la Fnac se fout un peu du monde parfois). Vous pouvez également acheter vos livres à des gens comme vous et moi sur des sites spécialisés comme The Book Depository ou même sur Le Bon Coin.
  • pour ceux qui aiment rentrer chez papa maman : saviez-vous que chez vos parents, ou autres proches, peut se cacher un trésor littéraire sans précédents ? La lecture étant un plaisir partagé par de très nombreuses personnes, je suis sûre que vous connaissez forcément quelqu’un qui lit et qui a de nombreux livres à vous prêter. Attention toute fois, ce livre s’appelle revient !
  • pour ceux qui aiment les livres usés : saviez-vous que de très nombreuses bibliothèques municipales sont gratuites ? Eh oui ! Certaines sont payantes car elles vous proposent aussi une médiathèque mais la somme est vraiment dérisoire et sur un an, vous allez très rapidement amortir cette dépense ! Après, il faut être prêt à lire des livres qui sont déjà passés dans les mains, quelque fois peu attentionnées, d’autres lecteurs. Habituée des bibliothèques, je n’y vois aucun inconvénient et ça permet quand même de faire de belles économies !
  • pour ceux qui aiment partager : si vous avez toujours eu une âme de grand partageur et que vous voulez arrêter de dépenser sans compter, il suffit d’échanger ses livres contre d’autres ! Plusieurs possibilités s’offrent à vous :
    1. lieux d’échange et de troc : il existe, dans certaines villes, des endroits qui favorisent le troc ou l’échange à petit prix de livres d’occasion. Une alternative idéale pour se débarrasser de tous les livres qu’on ne lira plus ou que l’on a pas aimé, pour les remplacer facilement. A Paris, vous pouvez notamment vous rendre tous les samedis à l’Archipel où vous pourrez troquer gratuitement vos livres, j’ai testé et j’ai adoré !
    2. boîte à livres : peut être en avez-vous déjà croisé au détour d’une rue ou dans un parc, ces petites boites fleurissent peu à peu et sont, je trouve, une idée vraiment géniale ! Le concept : vous déposez dans la boite les livres dont vous souhaitez vous débarrasser, si vous trouvez dans la boite un livre qui vous intéresse, prenez-le. Si jamais vous n’avez pas de livres à déposer mais que vous voyez un livre qui vous intéresse, vous pouvez également tout à fait le prendre ! Ce système fait appel au sens du partage et de la communauté, génial ! Si jamais vous n’en avez pas dans votre ville, pourquoi ne pas proposer à votre mairie son accord pour en installer une ?
    3. SWAP : du verbe to swap qui veut dire échanger. Ici, on parle plutôt d’échange de livres par voie postale. Vous pouvez vous inscrire à de très nombreux clubs de lecture qui proposent régulièrement l’organisation de SWAP entre membres. Le but : vous envoyez un livre à votre correspondant(e) qui vous en envoie également un en même temps. Vus allez avoir la possibilité d’échanger sur un livre avec quelqu’un et de découvrir de nouveaux livres ou genres, je trouve ça génial d’ajouter une dimension sociale à la lecture de cette façon. Pour ma part, j’ai déjà participé à un SWAP et j’ai vraiment beaucoup aimé : la sélection du livre pour ma correspondante, l’écriture d’une carte, la préparation du paquet, l’envoi et le plaisir de glisser l’enveloppe dans la boîte aux lettres suivie de l’attente de la réception du paquet par cette dernière.
  • pour ceux qui n’arrive pas à passer à autre chose : saviez-vous que vous pouvez trouver gratuitement sur internet des fan fictions ? Si vous n’avez pas réussi à passer à autre chose qu’Harry Potter, que rien ne vous semble aussi bien qu’Outlander (comme je vous comprends) et bien, filez sur Wattpad mes petits. Attention, ces récits sont écrits par des gens comme vous et moi, je ne garantie donc en rien la qualité des histoires ni de l’écriture.
  • pour ceux qui ne veulent pas dépenser un sous : les grands classiques sont quasiment tous passés dans le domaine public, et oui, vous allez pouvoir vous gaver de Victor Hugo, de Balzac, de Jules Verne et autres grands noms gra-tui-te-ment. Pour ça, rien de plus simple : rendez-vous sur des sites de téléchargement de livres gratuits (de préférence donc des livres dans le domaine public) et choisissez les œuvres qui vous branchent le plus. Piggy la tireline vous en remercie déjà.
  •  et sinon : n’oubliez pas les brocantes, vide grenier, les lieux comme Emmaüs, les foires et bourses aux livres, les bibliothèque vidant leur vieux fond… vous n’avez plus d’excuses pour ne pas remplir correctement vos étagères !

3. Panne livresque : que faire ?

giphy (2)

Panne livresque… de quoi ça s’agit ? Gueule de bois littéraire, blocage du chapitre, calage de fin de page… vous avez enfin réussi à vous y mettre, vous avez englouti tous les livres qui traînaient chez vous, vous avez passé des moments incroyables avec vos nouveaux amis les livres et là, c’est le drame : vous n’y arrivez plus, c’est la panne. Parfois, il peut arriver de rencontrer des difficultés à se remettre à lire après avoir fini un livre ou même en étant en pleine lecture : perte de motivation, d’envie, d’intérêt… les raisons sont multiples, tout comme les causes sont inconnues (oui, ceci est un sujet très sérieux). Néanmoins, plusieurs solutions peuvent vous sortir de ce pétrin (ne me remerciez pas, je ne fais que mon devoir) :

  • changez d’air : laisser tomber les livres 2 – 3 jours et aérez-vous la tête avec d’autres activités. Inutile de vous mettre martèle en tête, la lecture doit rester un plaisir et de toute façon ce livre ne va pas s’envoler. Faites du sport, visitez des musées, rattrapez votre retard sur Game of Thrones (honte à vous !), organisez un weekend entre amis… juste, ne touchez à aucune livre !
  • changez d’air, le retour : en fait, peut être que vous venez juste de faire une overdose de thriller, classique ou tout autre genre qui vous est cher. Et si on changeait un peu de registre les amis ? La littérature vous permet de faire des découvertes surprenantes et sortir de votre zone de confort pourrait vous faire un bien fou ! Personnellement, quand je sens que j’étouffe, je me lance dans un livre léger (mais pas niais non plus) avec une histoire simple, agréable, feel good et un style d’écriture fluide. Ma dernière lecture de ce genre (Demain est un autre jour de Lori Spielman, ma critique est ici) m’a fait un bien fou et je suis repartie comme en l’an 40 !
  • c’est pas la taille qui compte : les gros pavés, moi j’adore, mais parfois de courtes histoires bien ficelées, avec une histoire de fond tout en finesse ou prenante, est une excellente alternative, comme un petit break. Je vous recommande tous les courts romans de Stefan Zweig (notamment Le Joueur d’Echecs, 24h de la Vie d’une Femme ou Lettre d’une Inconnue), les enquêtes d’Agatha Christie, des contes ou recueils de nouvelles. Less is more :)
  • le plaisir de relire : si, comme moi, vous avez des livres chouchou que vous avez lu, relu et re-relu et bien c’est le moment de les ressortir et de vous replonger dedans ! Relire des livres qui nous ont fait aimé la lecture ou qui nous ont juste transporté, marqué, peut permettre de se remettre à lire. Pour ma part, je pense que la saga Harry Potter serait un bon refuge ou bien Geisha d’Arthur Golden, que j’adore d’amour.
  • faites péter la bulle : si vous avez un blocage avec les livres, pourquoi ne pas tenter de reprendre un peu le rythme en vous lançant dans les BD et/ou mangas ? Plus simples et rapides à lire, si vous trouvez un graphisme qui vous plaît ainsi qu’une histoire qui vous intéresse, cette petite transition pourrait vous permettre de vous remettre petit à petit à la lecture. Attention toute fois à votre choix : je me souviens de certaines BD de mon frère où les bulles étaient de vrais monologues à la Jean Paule Sartre (Black et Mortimer notamment). Si vous avez un blocage sérieux, vérifiez que votre BD ne pas va vous asséner le coup de grâce !
  • soirée pop-corn : vous pouvez également regarder des (bons) films et séries tirés de livres pour vous redonner envie de lire. Les livres étant toujours mieux que les films, voir ces derniers peut vous donner envie de (re)découvrir l’univers original de l’auteur.
    • pour les films : Harry Potter (parce que tous les revoir donne forcément envie de tous les relire !), Le Seigneur des Anneaux, Hunger Games, Sherlock Holmes, Sur La Route, Orgueil et Préjugé, Les Liaisons Dangereuses, Misery, Alice aux Pays des Merveilles… vous trouverez une énorme liste ici.
    • pour les séries : Games of Thrones (of course), Sherlock, Outlander, Dexter, The Walking Dead, Hannibal, Orange is the New Black…
  • accordez-vous une vraie pause : au final, si vous ne lisez plus pendant plusieurs jours, semaines ou mois (bon là, ça devient extrême), est-ce si grave ? Non, parce que comme je ne le cesse de vous le rabâcher, la lecture doit rester un vrai plaisir pour vous. Si vous ressentez que vous avez vraiment besoin de faire une pause avec votre livre, octroyez-la vous ! Au bout d’un moment, l’envie reviendra à grands pas, ne vous en faites pas.
  • si votre panne livresque persiste, consultez un professionnel ou prévoyez un pèlerinage dans la grande bibliothèque de la Belle et la Bête, au delà, je ne peux plus rien pour vous.

Fin de ce chapitre !

giphy (6)

Bravo, si vous êtes parvenu(e) jusqu’à ici c’est que vous êtes un bookworm en devenir. Voici donc la fin de mes conseils de pro, si avec tout ça vous ne vous transformez pas enfin en petite souris de bibliothèque c’est que vraiment la lecture n’est pas faite pour vous, avez-vous pensé au macramé ? J’espère que ces deux articles vous auront plu, motivé, aidé dans votre quête livresque. On m’a récemment soufflé dans l’oreillette que d’autres articles de ce genre pourraient être intéressants, notamment « comment se mettre à la lecture en VO« . Du coup, restez connectés, je pense revenir très prochainement sur ce sujet !

Bonnes lectures les Cookies !

1 Comment

  1. J’ai déjà partagé sur le Café littéraire ton article alors bon tu as déjà dû voir que j’ai ADORE ton article. Il est génial, parfaitement bien écrit (bon sauf que tu as marqué tireline au lieu de tirelire quand tu as parlé de Piggy… mais rien de bien grave haha). Je le trouve parfait pour ceux qui débutent (ou pas d’ailleurs) et qui se trouvent des excuses bidons comme « j’ai pas le temps ». Tu as percé à jour leurs failles (Comment ça avant je jouais à Candy Crush et maintenant bah… Je lis ?) et ils n’ont plus aucune excuse. Bon voila, j’aime ton blog, j’aime le petit renard que tu es et j’adore cet article. (Attention groupie !!)
    Bisous et bon week-end :)

Laisser un commentaire